Et vous, quels sont vos atouts professionnels?

Votre CV est très certainement constitué de plusieurs éléments que vous avez assemblés de manière formatée, mais lequel de ces éléments est le plus mis en valeur? Relisez votre CV et posez-vous la question de savoir ce qui saute au yeux quand on le lit. Est-ce votre photo en haut à droite, est-ce le poste convoité en haut, est-ce votre parcours professionnel impeccable, est-ce votre formation HEC, est-ce le club de rami dont vous avez fait partie quand vous étiez étudiant?

Dans la recherche d’emploi, il est important de ne pas se laisser enfermer dans des idées reçues, et de revenir aux bases du marketing. Lorsqu’un recruteur cherche la perle rare, il “fait ses courses” de la même manière que vous lorsque vous achetez un téléviseur: et tout d’abord il souhaite en connaître les éléments différenciants, les atouts. Il ne veut certainement pas la liste de tous les développements historiques qui ont conduit à sa mise sur le marché. Rapporté au CV, votre historique de carrière est important bien sûr, mais il ne doit servir qu’à étayer les éléments clés de votre profil que vous aurez voulu mettre en valeur.

Venons-en à ces éléments-clés qui vont faire la différence, ce sont vos caractéristiques positives et, pour les faire ressortir sur votre CV, c’est une bonne idée de les positionner en haut, sous la partie état civil et poste recherché. Vous pouvez appeler cette section compétences, connaissances, qualités, mais je préfère le terme “atouts” qui recouvre tout. Le principal défaut du chercheur d’emploi français est son humilité excessive : sans tomber dans l’excès inverse à l’anglo-saxonne, vous ne devez pas avoir peur de parler atouts et qualités, ce sont eux que vous vendez après tout.

La section atouts peut être simple ou double, divisée en deux sous-sections compétences et connaissances par exemple. Les compétences couvrent vos savoir-faires, les connaissances couvrent domaines ou secteurs, connaissances académiques ou techniques. Vous pouvez en indiquer jusqu’à cinq par sous-section, au-delà c’est trop et les yeux du recruteur risquent de s’échapper.

Structurer votre CV de cette manière et faire ressortir ces éléments a un autre avantage, celui de vous préparer aux entretiens : ces mêmes éléments qui feront partie du “pitch” que vous préparerez, vos 3 minutes de présentation et d’auto-promotion.

Bon week-end à tous.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *