7 principes-clés pour tirer le meilleur d’un cocktail professionnel

Pour le chercheur d’emploi, les réseaux sociaux sur le web sont devenus incontournables, mais il ne faut pas pour autant oublier le monde réel, le « vrai » réseau, car auprès de lui résident in fine les clés de votre prochain poste. Les rencontres réseau sont des occasions de faire de nouvelles rencontres professionnelles : lorsque vous êtes en recherche d’emploi, l’objectif ici est d’apporter de l’eau à votre moulin, mais sans en avoir l’air…car tout est question de subtilité : vous recherchez un emploi, mais c’est mieux de ne pas le crier au monde entier. N’oubliez pas de vous positionner en « offreur », non en demandeur : c’est mieux pour votre moral, c’est mieux pour ceux qui vous écoutent.

Lors de ces rencontres, le moment-clé, ce sont les pauses (conférences, cocktails professionnels, sessions de formation…). Pour en tirer le meilleur parti, et même peut-être en retirer du plaisir, je vous indique ici 7 principes efficaces :

  1. Arrivez au début, histoire de vous acclimater à l’ambiance,  et afin de repérer les arrivants et de profiter de quelques contacts préliminaires. Et plus tard, vous saurez raconter le début et fournir des informations aux retardataires !
  2. Dès l’ascenseur, souriez et pourquoi pas quelques mots pour briser la glace…
  3. Abordez les groupes sans vous imposer. Ecoutez la conversation avant d’y participer, et prêtez attention aux badges que certains peuvent porter, noms et entreprises y sont indiqués…utile pour la discussion.
  4. Soyez sincère : intéressez-vous réellement aux activités de vos interlocuteurs. Et…souriez !
  5. Ne perdez pas votre contrôle sous l’effet du champagne…et ne parlez pas trop de vous.
  6. Soyez subtil, en abordant une personne dont vous espérez un service, un entretien, voire un travail (à terme), gardez à l’esprit qu’elle se trouve là pour d’autres raisons que les vôtres, par conséquent présentez une demande acceptable. Ne soyez pas intrusif ou trop direct, trop de personnes en recherche récente d’emploi « grillent » leur chance en indiquant trop directement qu’ils sont en demande d’emploi (n’oubliez pas le principe n°1 : vous êtes « offreur », pas demandeur)
  7. Proposez d’échanger sur l’activité de votre interlocuteur autour d’un café, c’est vraiment le mot-clé : ECHANGER. Soyez factuel et pratique, c’est le bon moment pour convenir d’un jour ou d’un moment pour s’appeler.

L’objectif ici est d’agrandir votre réseau, et de prendre des contacts (qui sont autant de prescripteurs potentiels) pour la suite, même si dans l’immédiat ils ne vous permettent pas d’obtenir un entretien d’embauche (quoique…), c’est sur le moyen/long terme que vous pourrez en voir les bénéfices. Enfin gardez en tête le principe fondamental du « bon réseautage », il est basé sur l’échange : je reçois, je donne.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *